Giovanni Poggiato. « Qui monte plus haut, voit plus loin. Qui voit plus loin, rêve plus » (W. Bonatti)

Giovanni Poggiato. « Qui monte plus haut, voit plus loin. Qui voit plus loin, rêve plus » (W. Bonatti)

Prénom, nom surnom :  Giovanni Poggiato, « Poggi »

IMG_3502

Origine géographique : « Un p’tain de rital », je viens du Lac de Garde, pas loin de Arco (le spot de grimpe)

Age : 21

Études / job : Élève à ingénieur à Centrale Lyon (je cherche un stage au passage)

Caractéristique technique : Toutes mes premières expériences en montagne sont liées aux Dolomites, c’est peut être pour ça que je préfère le rocher à la neige et la glace (que je déteste pas hein 😛 ). Je n’ai pas d’énorme niveau en grimpe (7a+) mais j’ai un bon niveau physique (=je bourine) grâce à mon passé dans l’athlétisme.
Ce que j’aime de la montagne c’est son esprit d’aventure, d’exploration. J’adore bivouaquer, dormir en tente, faire à manger au réchaud, les grosses marche d’approche, voir personne pendant tout la journée. C’est pourquoi je préfère les Écrins à Cham et ses remontées mécaniques.

Anecdote alpine : Je m’endors de partout, une fois meme au relais d’un rappel (on était dans la queue…)

11415594_10153502723048184_7866598702160408104_o
Traversée des Aiguilles du Soreiller, le moment incriminé

Parcours et expérience alpine / liste de courses glace et mixte – rocher montagne – escalade – voyage etc :

J’ai toujours passé mes vacances à la montagne avec ma famille, et j’en ai toujours rêvé les sommets, cependant je me suis mis à la grimpe et à l’alpinisme très tard. Après une année de grimpe et un premier trip en Dolomites pour faire du TA (en second de cordée), j’ai du arrêter pendant deux ans à cause des études.

538729_4100381640979_989861853_n
Avec une tente et une voiture, on peut aller de partout (gratos). Ici en Dolomites.

Arrivé en France j’ai trouvé un groupe de pote avec la même expérience que moi (presque nulle) avec qui j’ai recommencé la montagne, en sortant tous le we: d’abord des roc trips et puis du ski de rando (en prenant quelque but). En Avril pendant un roc trip en Espagne, on a fait le couloir Estasen à l’Aneto, c’était ma première expérience en alpi (si on compte pas le Gran Paradis à 14 ans 😛 ). Depuis ce moment, j’en rêve tout le temps.

10679802_10204351602023143_2962182427109778031_o (1)
Les calanques, le premier trip français, Toussaint 2014
1939677_10205488167737143_7389691937268698037_n
Sortie du couloir Estaesen, Pic Aneto
10842117_10205644618827755_4296618854314505838_o
N’importe où, le clodo-style est une religion

Grace aussi à un stage d’un mois à Grenoble (quoi de mieux pour grimper tous les jours en sortant du taf?), j’ai pas mal enrichi ma liste de course: Arête NE au Râteau, couloir Coolidge aux Ecrins, traversée des arêtes du Soreiller.
En Aout c’était donc le moment de rentrer en Italie, même pas le temps de poser mes affaire et c’est reparti pour un roc trip en Dolomites où on a répété quelque classique, notamment la voie Dulfer à la Cima grande di Lavaredo (TD-), et la Preuss et la normale au Campanile Basso (TD-, D+).

11900088_10204729835625821_1903024253165016341_n
L’énorme Campanile Basso après une descente sous la pluie
11873404_10204729830225686_7845043285773786273_n (1)
Au sommet du Campanile Basso

IMG_3501

11894596_1045246098819155_3448820328812229918_o
Une mer de rochers et nuages

La motivation ne manquait pas, ce qui manquait était la sécurité, c’est dans le but d’apprendre et de me perfectionner que je suis donc rentré dans le groupe des « Jeunes Alpi ».
Cet automne estival a laissé les condi pour répéter encore quelque classique, mes préférées ont été l’arete SE à la Tour Ronde et encore plus l’éperon  Migot au Chardonnet.

12045355_10206928272798302_1871889571398317698_o
A la Toussaint trois jours en tente sous la Tour Ronde pour trois courses: traversé de l’Aiguille d’Entrèves, arête SE à la tour Ronde, face W e l’Aiguille de Toule
12052502_10206928297318915_7077811096226201746_o
Selfie au sommet de la Tour Ronde
IMG_1627
Epéron Migot au Chardonnet, ma première face N

Et là, on chausse les ski et on attend la poudre 😀

Objectifs en montagne : Les grandes classiques, je rêve les longs itinéraires sauvages et physiques.

Bientôt: pilier NE aux Bans, la Meije, Pilier S des Ecrins, traversée des Drus, des faces N (Courtes, Verte…)

Dans les rêves: arête de l’Innominata au Mont Blanc, Mayer-Dibona au Dome des Ecrins…

Objectifs au sein du groupe : Continuer le parcours d’apprentissage de l’italien de Léa 😛 Sinon, faire partie d’un groupe de potes qui partage la montagne et a envie d’apprendre et de s’améliorer!

Autres centres d’intérêt que la montagne  : J’adore le sport, aller courir, aller en vélo, m’entraîner! Mais une fête entre potes, je dis pas non 😛

Site web ou autre : profil C2C (sur lequel je passe 2h par jour, surtout en cours) http://www.camptocamp.org/users/623323/fr

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPrint this page
Les commentaires sont clos.