Fondamentaux terrain d’aventure – Entre Vercors et Chartreuse, les 13 et 14 octobre 2018

Fondamentaux terrain d’aventure – Entre Vercors et Chartreuse, les 13 et 14 octobre 2018

Ce week-end, les équipes Promo 1 et 2 ont révisé les fondamentaux liés aux manips de corde en grande voie et à la pose de coinceurs, afin de grimper sans se blesser dans des voies dites « en terrain d’aventure » (appellation pompeuse désignant un rocher sur lequel les spits ne constituent pas une espèce invasive). En « TA » (pour les intimes), quand on voit un malheureux petit spit perdu au milieu d’une longueur, on est bien content de pouvoir lui clipper une dégaine. Le reste du temps, on développe sa créativité en jouant avec les fissures, becquets et autres lunules afin de se protéger ; là réside tout l’attrait de cette discipline…

Samedi, Benoît et Valentin emmènent leurs vaillants stagiaires sur un pan de rocher noyé de soleil, au cœur du Vercors. Plusieurs ateliers sont organisés afin de réviser la pose de coinceurs, la progression en terrain montagne et les manips d’aide au second (autrement dit, que faire quand le second de cordée a trop fait la fête la veille et se révèle incapable de franchir le pas dur de la voie, alors qu’on est déjà à 100 mètres au-dessus du sol ?).

L’atmosphère est estivale, suspendus dans leur baudrier les stagiaires rêvent de baignade et de citronnade. La journée passe très vite, tout le monde apprend et révise beaucoup de choses dans un cadre splendide.

Atelier manips de corde
Atelier pose de coinceurs

Le soir, le groupe gagne Saint-Hugues de Chartreuse et partage un moment convivial avec les participants du Grand Parcours Randonnée. Vincent les rejoint. C’est le moment de choisir la voie du lendemain, dans laquelle les stagiaires mettront en pratique les éléments revus ce samedi.

Dimanche matin, chacun prépare son matériel. Les cordées se répartissent en deux groupes. L’un, accompagné de Vincent, explorera la « Faille du Jardin et Voie des Trous » ; l’autre, guidé par Benoît, partira à « La Conquête de l’Ouest ». Il s’agit de deux voies situées sur les flancs de Chamechaude.

Préparation du matériel avant de partir en grande voie

Les plus prévoyants ont emmené leur doudoune, mais, trompés par la torride journée de la veille, quelques insouciants sont partis légèrement vêtus. Au relais, les stagiaires rêvent d’une bouillotte et d’un chocolat chaud. Alexandre tente de réchauffer les cœurs en fredonnant des vers de Pierre Bachelet : « Au Nord, c’était la Chartreuse… ». C’est sûr qu’en comparaison avec le plateau du Vercors inondé de soleil, de ciel bleu et de lumière, la Chartreuse s’apparente plutôt à un humide et venteux matin de novembre comme on les connaît si bien dans le Nord.

Au relais, on se réchauffe comme on peut… C’est l’occasion de resserrer les liens au sein de la cordée.

Le groupe de « La Conquête de l’ouest » redescend après les quatre premières longueurs. Dorian, qui a voulu tester l’efficacité de ses coinceurs en conditions réelles, a pris un joli vol. Plus de peur que de mal, fort heureusement ! Il faudra revenir afin d’achever cette voie, lorsque la météo sera plus clémente tant qu’à faire.

Contrairement à la sortie réalisée en 2014, où les cordées bouchonnaient dans la faille telles des voitures sur le périph’ grenoblois à l’heure de pointe (merci Nicolas pour l’anecdote ;), le groupe de « La Faille du Jardin » s’en est plutôt bien sorti cette année. Il est arrivé au sommet à une heure raisonnable, après avoir bien avancé, Oscar en tête dans la faille, puis Maylis sur le reste de la voie. Les leaders se sont appliqués à poser des coinceurs, soucieux de mettre en pratique les apprentissages de la veille.

Vire sur la « Faille des Jardins »
« Faille des Jardins » : ça grimpe !

Ce fut donc un premier week-end riche en apprentissages et en agréables moments partagés. Les équipes Promo attendent avec impatience les prochaines sorties ! Merci aux encadrants et organisateurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.