Fabio Agnese (Encadrant)

Fabio Agnese (Encadrant)

Via Simona au Bric Camoscera, bon ED- des montagnes d’Oc..!

Je  suis originaire de Pinerolo, une ville près de Turin, en Italie. J’habite à Grenoble où je travaille comme doctorant en nanophysique au CEA Grenoble. Pourquoi choisir la capitale des Alpes ? Beh… la montagne !!!! Passionné pour ski de rando, la pente raide (mais je cherche à arrêter, on ne peut pas tout faire!), et le grand Alpinisme qui écrit les pages d’histoire…

 

J’aime l’alpinisme classique et sauvage dans les Alpes, même si j’ai un petit niveau d’escalade : vive le V+/A3 !

Age : 27 ans (05/12/1989)

Job : Doctorant au CEA Grenoble (et maintenant chercheur à l’institut Pole Emploi)

4
Inspiration et esprit d’émulation (je suis le grimpeur de droite), droits de l’image de gauche à barakaflims.com

Parcours et expérience alpine / liste de courses montagne et escalade : Plusieurs inconnues (pour vous! 😛 ) voies en Italie… en rocher pourri, j’aimerais citer deux voies sur le Scarasson, la paroi des Barricate, rocca Senghi;

Scarasson, via Diretta: 10ème répetition?
le beau caillou italien (Scarasson, via Diretta)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En Oisans, deux voies Gervasutti-Devies (la magnifique paroi NW de l’Ailefroide Occidentale, la « Walker de l’Oisans », et le Pic Gaspard); Couzy-Desmaison à l’Olan; Pilier Central de Gauche avec sortie au Pilier Central de Droite (Dôme de Neige des Ecrins); Arête N Pointe Puiseux (Pelvoux) (le D+ plus dur du monde) ; Pilier W et arête WNW du pic Maître, avec pas mal de neige; Giraud aux Bans… dans le massif du Mont Blanc, pour le bon rocher, Pilier Gervasutti (Mont Blanc du Tacul), la Contamine à la pointe Lachenal.

Préparation du bivouac dans la face NW de l’Ailefroide Occidentale
La plus belle longueur de la Couzy-Desmaison à l’Olan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dur Dur l’encadrement! sortie de la Paroi Rouge avec les espoir cuvée 2016

Je suis né sur le granit, mais ici à Grenoble j’ai appris à apprécier le calcaire aussi (et pas toujours celui de meilleure qualité).

J’ADORE LE VERDON! Soit le style moderne en rocher gris à goutte d’eau (trop beau), soit les fissures-renfougne (ORNI, Gueule d’Amour, Heavy Metal), soit l’artif moderne (j’ai eu la chance d’ « encadrer » dans les Chariots de Thespis en 2016 avec les équipes, quel beau voyage…).

 

les longues traversés de Devil’s Hooks, Paroi Rouge, Presles

 

 

 

J’aime Presles aussi, j’ai  pu parcourir une vingtaine de voies environ, mème trop dures pour moi comme Cancer, (mais je cherche toujours quand mème à grimper en alterné),  Singes en hiver; ma préféré reste Devil’s Hooks (MAJEURE, faite toute en tète, et avec un bon vol dans la longueur clé, mauvais placement de crochet…)

 

1
Escalade en fissure en Piantonetto
Mont Blanc du Tacul, Pilier Gervasutti
Pilier Gervasutti au Mont Blanc de Tacul

Objectifs en montagne en général:

+Améliorer mon niveau de grimpe et moderniser mes pratiques

+Les grandes classiques (années 30-70), dans les grandes montagnes d’Oisans (Olan, Ailefroide)

+Répéter les voies de Giusto Gervasutti en Oisans qui restent, et les autres dans les Alpes: « Osa, osa sempre e sarai simile ad un Dio‘. (j’ai écrit ça en 2013, maintenant il me reste que celle à l’Olan… avis aux amateurs!) et m’attaquer à sa voie mythique dans la face est des Grandes Jorasses…

+Continuer à admirer où Mr Fourastier passait dans les années ’30 😎

+Prendre confiance avec le calcaire pourri (ça s’est fait, je crois 😀 )

+Développer une bonne polyvalence

En plus, je n’arrive pas à décider si je préfère grimper sur calcaire, sur granit, ou sur glace: plus d’investigations sont nécessaires!

10411773_10204369921232209_6459896784700161912_n
En solitaire sur les traces du mythe Giusto Gervasutti, Rocca Sbarua (LA falaise où je suis né, magnifique gneiss granitoïde)

Objectifs au sein du groupe :

  • Rencontrer nouveaux partenaires d’escalade
  • Améliorer ma technique et maintenir vif le feu qui brûle dedans !!!
  • Grimper!

site web ou autre: http://www.gulliver.it/glog/attila89/

Y’a autre chose que la montagne dans la vie : Le bon vin (surtout le rouge ;) ), la cuisine !, et la littérature

3
Voie Livanos à la Sialouze, le maillot rose des grandes occasions
Beau de grimper sans sac! Aiguille Dibona (ces italiens en Oisans sont trop forts)
Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPrint this page
Les commentaires sont clos.