CR2 – Verdon 1 au 4 mai 2014 : lettre aux frères Rémy

CR2 – Verdon 1 au 4 mai 2014 : lettre aux frères Rémy

aa image intro

Mes très chers Yves et Claude,

Peut-être que nous sommes un peu jeunes, un peu fous ou juste totalement passionnés, nous avons décidé de nous laisser séduire par les voies enlaçantes du Verdon.

Les plus bricoleurs d’entre nous sont partis pour un fabuleux voyage au long cours, une barre dans la poche, quelques litres de flotte, des carottes et c’est parti pour trois jours d’artif dans  » le voyage de la mandarine ».

Pendant que nos trois ouvriers partent sur les traces de Fauquet,  Guiot et Guiraud à l’Escalès, nous ne tardons pas à choisir nos futurs conquêtes: les choix sont variés, nous sommes un premier groupe à nous engager dans la Dalle Grise avant que les retardataires ne nous rejoignent. Entre « Sucepe « , (Gorgeon, Keller, Nosley),  « Afin Que nul n’en meurt » (Suhubiette), « Chlorochose » (Guyomar)… des voies des année 80, nous nous mettons dans l’ambiance Verdon.

Après une douce et tendre nuit abrités sous nos tentes installées au Refuge de la Maline, Météo France a eu raison de nous. Nous partons alors pour une journée d’artif, entre camalots, gouttes d’eau, marteau et escabeau ; une jolie mélodie berçait les gorges du Verdon.

Le lendemain c’était grand bleu, de quoi aller se refaire notre dose d’adrénaline dans vos renfougnes  à la mode Rémy’s Brother, quelques spits tous les 6 mètres, beaucoup de TA pour se mettre dans l’ambiance, là aussi nos choix sont difficiles: Spaggiari, Gueule d’Amour, Heavy Metal…

Notre « folie des grandeurs » nous pousse à remettre cette journée sport et intense au lendemain avant de reprendre nos locomotives jusqu’à Grenoble.

C’est avec un gros smiley et la patate que l’équipe des jeunes alpinistes de Grenoble repart dans la vie quotidienne et grisâtre de la cuvette grenobloise , un grand merci au Refuge de la Maline, à Victor, Ben, Rachel, Julien et Nils pour leurs conseils, et aussi un merci à vous mes très chers Yves et Claude (et aux autres ouvreurs)  pour ces nombreuses ouvertures qui restent « majeures »  et sans qui « le Verdon ne serait pas  le Verdon mais le Verdon » :=)

Lætitia

ndlr : une petite bio des frères Rémy : http://www.promo-grimpe.com/spip.php?article42

La compil’ des photos, réalisée par Loïc :

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPrint this page
Les commentaires sont clos.