Bilan annuel de la promo 2015

Bilan annuel de la promo 2015

Un petit bilan général de cette année passée en Équipe Jeunes Alpinistes, qui permettra de perfectionner le fonctionnement pour la saison 2016. 14 personnes ont répondu au questionnaire, soit 50 % des effectifs.

Ce qu’on a aimé
L’ambiance générale, les personnes rencontrées et l’encadrement (notamment Ben et Victor) sont les premiers ressentis positifs qui transparaissent chez tout le monde. On a aussi apprécié les sorties prévues longtemps à l’avance, la découverte de la cascade de glace, et mettre les pieds là où on n’aurait jamais osé seul.

Les axes d’amélioration
Le problème n°1 qui revient dans tous les commentaires des promos, c’est le sur-nombre et ses conséquences : inertie dans les itinéraires, peu de contact avec les guides et on se retrouve dans une course avec des doutes sur ses manips et relais. Il serait aussi intéressant de fixer à l’avance les dates du projet de fin de cycle, afin que celui-ci paraissent moins facultatif (seulement un projet déclaré comme tel cette année !). Enfin, partir le vendredi soir ou la samedi matin très tôt permettrait de faire une vrai journée de montagne le samedi.

Formation / Apprentissage (note moyenne : 3,1/4)
Bien dans l’ensemble, beaucoup d’entre nous ont appris plein de choses au fil de l’année, mais peut mieux faire quand même, hormis le problème du surnombre déjà évoqué et ses répercussions sur la transmission de savoir-faire, on retrouve plein de suggestions intéressantes dans les commentaires :

  • Demi-journée ou soirée de révision des manips de base (encordement, nœuds, conduite à tenir en cas d’accident…), pour être sûr que tout le monde partent sur de bonnes habitudes.
  • Journée de formation au TA sur des couennes pour vraiment bien comprendre la pose de protections, la construction de relais propres, faire une école de vol sur friends, …
  • Journée de formation artif, cela permet de bien appréhender la solidité de ses protections en TA, d’apprendre à pitonner, et de débloquer son esprit face aux pas difficiles en grande voie (« si j’y arrive pas, je sais passer sereinement en tirant aux friends sur quelques mètres »).
  • Faire au moins une demi-journée de formation Course d’orientation (moitié théorie en salle, moitié pratique sur le terrain), car on est sélectionné sur la CO, certains ne savent pas utiliser le trio carte-boussole-alti (azimut, triangulation, erreur volontaire, …), puis en montagne on suit les guides jusqu’à l’approche de la voie… gros manque d’autonomie à ce niveau là.

Ambiance (note moyenne : 3,8/4)
La note parle d’elle-même… Ambiance hyper sympa, parfaite, dynamique, des profils montagnards variés, des personnes intéressantes… 😀

Choix des sorties (note moyenne : 3/4)
Les promos veulent faire un week-end d’alpinisme neige/mixte, cette année a été trop rocheuse. Certains préféreraient plus de sortie à but pédagogique que de faire « la course » où l’on apprend moins techniquement. Enfin, il est dommage de rentrer à Grenoble quand il est prévu 2 jours, on pourrait partir en week-end avec bivouac ou refuge non-gardé, c’est ce qui s’est fait au refuge de Combe Madame lors d’une sortie « off », c’est bien plus sympa pour la cohésion et ça revient moins cher que les week-end Chamonix que tout le monde ne peut pas assumer.

La plus belle sortie :
Grimpe dans la Valle dell’Orco, unanimement, pour la beauté du spot et pour l’ambiance camping avec les 4 équipes.

La moins cool :
Faille du Jardin à Chamechaude (beaucoup trop nombreux dans un même itinéraire), et Grand Parcours de la Bérarde (accueillis comme des malvenus, course sans intérêt pour les non-encadrants).

 

Pour finir, ayant déjà eu l’occasion de discuter certains des points évoqués, les encadrants ont songé à une partie des solutions :

  • Réduire les équipes promos à 2×6 personnes, quitte à augmenter un peu les espoirs.
  • Prévoir des RDV 5h plutôt que 8h au départ de Grenoble, pour pleinement mettre à profit la journée du samedi.
  • Le week-end Escalade/TA/Artif va être placé en tout début de cursus, aux alentours de la Toussaint, pour bien poser les bases des manips d’encordement, nœuds, protection amovible, construction de relais, etc.
Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPrint this page
Les commentaires sont clos.