Aventures verdonnesques – 28/4 au 1/5/2017

Aventures verdonnesques – 28/4 au 1/5/2017

Ce weekend, l’ensemble de la team s’est retrouvée dans le Verdon. Grandes voies sur gouttes d’eau, fissure, terrain d’av, artif… les idées et la motivation ne nous manquent pas!

Au « camp de base » (oui oui, quand on arrive à une quinzaine de tentes, on peut parler d’un sacré campement !) on a l’impression de se retrouver à faire son marché deux fois par jour…

Une première fois le matin (ou le soir pour les plus anticipateurs): les topos s’arrachent, virevoltent de mains en mains; et quand tu as enfin trouvé la voie de tes rêves, il faut partir à la chasse aux camarades de cordée parmi tous ces grimpeurs indécis!

La seconde fois, c’est le soir, à « l’heure » du repas (« l’heure » du repas chez les grimpeurs est toujours quelque chose d’assez subjectif, ça dépend de la longueur de la voie, des cordées dans la voie, de la pluie et du beau temps…). Chacun a apporté quelques vivres et tout comme il faut trouver sa cordée le matin, il faut trouver ses camarades de bouffe : « j’ai des pates mais j’aurais besoin d’un réchaud / je partage ma sauce tomate avec celui qui partage sa semoule / échange pain contre fromage… » on se croirait au souk de Marrakech et pourtant chacun y trouve son compte!

Bon, parlons un peu grimpe !

  • Une partie des plus motivés (Thibault, Vincent, Clément, Baptiste et Joffre) est partie faire de l’artif sur deux jours pas loin de la paroi rouge. Ils reviendront samedi soir (même pas trop tard!) la « patate » sur le dos et le sourire aux lèvres!
  • Eloi, Thibault suivi de la cordée des filles (Méris, Alexia et Anouk) iront dans Ula, une grande classique en fissure terrain d’av ! Malgré la fréquentation, c’est un vrai régal et les sensations sont au rendez-vous!

J’aime la renfougne, savez-vous comment? Quand ça fait bien peur et qu’on galère bien dedans…

Dimanche, avec le vent et les nuages annoncés, certains iront se frotter au grès d’Annot, pour apprendre à verrouiller dans ces grandes fissures lisses. J’ai ouïe dire « si ça fait mal, c’est que ça tient ! » Heureusement qu’on avait des rouleaux de strap! Mais la beauté des fissures à l’air d’en avoir enchanté plus d’un !

Annot
Annot

Les autres, plus attirés par le calcaire des gorges, resteront dans le Verdon où le temps, bien que venté et frais, sera finalement pas si pire!

La nuit de dimanche fut pluvieuse, voir neigeuse… la motivation est difficile à trouver au réveil quand crêtes sont enneigées et qu’on a déjà bien eu froid les jours précédents. Et pourtant, avec le vent et un ou deux rayons de soleil, on se persuade que ça va vite sécher…. Et ça a vite séché ! En ayant optimisé l’orientation, c’est même le jour où on aura le moins froid ! Comme quoi même quand la météo n’est pas au top, il a toujours moyen de faire de chouettes choses !

quand je vous dis qu’il faisait FROID !!

Enfin, encore un bon weekend, une belle découverte ou redécouverte du Verdon, de ces grandes parois et de son beau calcaire, une ambiance chaleureuse au sein d’une bonne dynamique de groupe! Je n’ai qu’une envie c’est de remettre ça au plus vite !

Parmi les nombreuses aventures du weekend :

  • Voie de 50 cm
  • L’offre
  • La demande
  • L’éperon des bananiers
  • Heavy métal
  • Ula
  • Luna bong
  • Frimes et châtiments

… et d’autres encore!

Frimes et chatiments
et non, ce n’était pas un stage spéléo!

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPrint this page
Les commentaires sont clos.