Promenades verticales en Chartreuse, les (toujours) bons tuyaux de Julien Bourdat

Promenades verticales en Chartreuse, les (toujours) bons tuyaux de Julien Bourdat

Une petite sélection des voies à faire en Chartreuse…? La première réponse pourrait être : il y en a tellement ! La seconde réponse sera : Ok, on va essayer de donner une liste des voies les plus intéressantes, dans tous les niveaux.

En parcourant ces voies, notamment celles non équipées, vous entrez de plain-pied dans lʼhistoire de la grimpe dauphinoise, qui a véritablement explosé dans les années 1960/1970 avec lʼouverture pendant ces deux décennies de centaines de voies en Chartreuse/Vercors, sous lʼimpulsion de Serge Coupé, Bernard Vartanian, Georges Nominé, la bande des genevois, des stéphanois et tant dʼautres… Avec Grenoble comme camp de base, vous êtes au cœur dʼun immense terrain de jeu…

Pour trouver des infos précises sur les voies et pour se plonger un peu plus dans l’histoire
de la grimpe locale, vous pouvez regarder les topos suivants :

  •   « Escalades en Chartreuse” (2010) : description de toutes les voies et histoire de lʼescalade dans le massif
  •   “Escalade en Chartreuse/Vercors/Dévoluy” (2004, réédition 2012) : sélection des voies classiques autour de Grenoble.
  •   100 plus belles courses des Alpes du Nord / du Sud (édition Denoel)

Tous ces topos sont au CAF Grenoble et à la Maison de la Montagne au centre ville. Et puis, évidemment les sites www.camptocamp.org ou www.promo-grimpe.com (rubrique  équipement) permettent dʼavoir plus dʼinfos… Pour faire simple, il y aura deux sélections de voies :

  • ACTE I = les voies entièrement équipées sur spits ;
  • ACTE II = les voies non équipées ou partiellement équipées (terrain dʼaventure).

 

1 – Voies équipées sur spits

chamechaudeCHAMECHAUDE

Ces voies ne sont pas à proprement parler inoubliables (ce nʼest pas le Verdon !) mais le cadre dans lequel elle se déroulent est magnifique. Elles sont assez courtes et peuvent se
faire à la demi-journée. Lʼéquipement est souvent rapproché donc on peut facilement se sortir des pas durs en tirant…

Pilier Tobey : D, 4/6a (facile et très fréquentée)
Pilier Gris : TD-, 5b/6b (moins fréquentée avec des petits pas de blocs à tenter de libérer)
– Pilier de droite : TD-, 5c/6b
– Logic-ciel : TD- (beau rocher dans la partie centrale, un peu décousue sinon)

 

 

dent de crollesDENT DE CROLLES

En face sud-ouest, au-dessus de la grande pente herbeuse bien visible de Grenoble se trouvent plusieurs voies courtes et typiques du secteur (succession de ressauts en très beau rocher, ambiance détendue dans les vires bucoliques) qui se font très bien dans lʼaprès-midi ou dans la matinée les jours de canicule (à lʼombre jusquʼà 13h).

Une seconde, la vie : TD+, 6b/6c (belles traversées en dalle très techniques)
– Kilukru : TD, 6a/6b+ (très beau rocher, voie variée)
– Les cénobites tranquilles : TD+, 6b/6c+ (idem, plusieurs longueurs superbes dans des
dévers à trous)
– Voie sans nom : D, 5c/6a+ (facile, moins belle que les autres mais joli départ)

 

midiROCHERS DU MIDI

La falaise phare du massif avec un grand nombre dʼitinéraires mythiques… les voies de droite sont courtes et dʼun niveau raisonnable, celles au centre sont plus sérieuses. voies courtes (5 longueurs ; 160m max) :

Brume dʼété : TD+, 6a/7a (la plus belle des voies courtes, le 7a de la dernière longueur nʼest pas très méchant…)
– Yann-phonie: TD+, 6a/7a (du même tonneau que sa voisine de gauche)
– Jardi-Land : TD, 6a/6b+ (moins variée que les deux autres mais plus facile)
– Miditerranéenne : TD, 6a/6b+ (final raide avec une fissure à bien négocier, belle sortie sur le rocher pointu)
voies plus sérieuses au centre de la face (250/300m) :
– De charybde en scylla : ED-, 6b/7a (superbes longueurs enfin de voie)
– Bille de Clown : ED, 6c/7b (grosse ambiance au sommet de la voie, plus difficile mais aussi plus belle que la voie précédente)
Les autres voies modernes de la face sont très belles mais plus difficiles (Sou-rire, Vitta e bella) voire nettement plus difficiles (Carnet dʼadresse…)

 

bellefontDOME DE BELLEFONT

Paroi peu connue et peu fréquentée, les deux voies modernes qui la parcourent ne sont pas inoubliables mais restent très agréables à grimper. Pour passer une journée loin des
foules…

Nico dʼen face : ED-, 6a/6c (+ un pas de 7b+ ou AO)
– Ribambelle : ED-, 6a/6c+ (+ un pas de 7b ou AO)

 

seuilAUP DU SEUIL / AIGUILLETTE SAINT MICHEL

Le coin est magnifique avec des parois qui ont une sacré gueule ! Les grimpeurs sont peu nombreux, vous serez surement tranquilles…

Voie coupé : TD, 6a/6b+ (la plus abordable avec un final bien gazeux)
– Lola et Yohan : ED, 6b/7b (nettement plus difficile avec une longueur magique sur le pilier final qui nécessite de la continuité et du mental (6c/7a obligatoire))

 

rousseLA ROUSSE / TOUR DE BELLES OMBRES

Parois rapides dʼaccès (30 minutes de marche), avec une escalade plaisante en dalle au milieu des pins. Le retour a pied par le plateau de lʼAlpe est magnifique. Ces voies se font très bien à la demi-journée.

La Rousse
Des poils et des cornes : D+, 5a/5c  (cʼest LA voie pour emmener son copain ou sa copine faire une grande voie)
Tour de belles ombres
Sortie de lʼombre : TD, 6a/6c (beau rocher et grimpe technique)

 

planchePLANCHE A LAVER

Vous avez surement dû voir des photos, des cannelures géantes au milieu dʼune grande dalle… unique ! Tout est à faire mais attention : même dans le facile (5c), les spits sont loin et il vaut mieux prendre quelques friends.

 

foudaFOUDA BLANC

Un coin sauvage pour une voie majeure, avec en prime un retour par les crêtes qui complète magnifiquement la journée dʼescalade.

Einstein : TD+, 6a/6c+ (dernière longueur engagée mais on peut lʼéviter).

veyrandROCHE VEYRAND

Un sommet peu connu situé au coeur du massif, plus fréquenté pour sa via ferrata que pour ses voies voies dʼescalade

Pilier Sud-Ouest : TD+, 6a/6c et quelques pas dʼA0/A1

 

2 – Voies terrain d’aventure

Pour les voies en “terrain dʼaventure”, la sélection est faite par niveau de difficulté croissant. Cʼest forcément discutable (cʼest le but !) mais cela permet de faire votre choix de manière plus éclairée. Attention tout de même, les voies dites “abordables” de niveau TD-, sans être très difficiles, demandent déjà une bonne maîtrise de lʼescalade en terrain varié, avec friends et coinceurs au baudrier + marteau en fond de sac. Juste pour info, les voies effectuées lors du stage Verdon (3e et 4e jour) correspondent grosso modo au milieu de gamme des voies “abordables”.
Voilà, bonne grimpe et nʼhésitez pas à demander des conseils autour de vous…

voies très faciles pour emmener des débutants (rando-escalade)

Rochers de Chalves, arête Sud, F
Néron, traversée des arêtes, F
Charmant Som, voie des Dalles, PD-

voies abordables qui permettent un bon apprentissage de lʼescalade préalpine

Chamechaude, voie de lʼY, AD
Dent de Crolles, voie du JB, AD+
La Cochette voie du 1er Mai, D
L’Alpette, lʼastragale + sortie des artistes, D
Dôme de Bellefont, Eperon des Pins, TD
La Rousse, voie du Canadien, TD
Dent de Crolles, voie de la grande Cheminée, TD
Dent de Crolles, Pilier Sud, TD
Granier Face Sud Fantaisie + Tête en lʼair, TD et TD-

 voies plus sérieuses mais classiques, donc plutôt bien équipées sur pitons

La Rousse, voie de la Grotte, TD
Dent de Crolles, voie du JB direct, TD
Rochers du Midi, voie de la Grotte, TD
Grand manti, voie de la Rampe, TD
Rochers du Midi, voie du Lion,TD
Granier, pilier Nord-ouest, TD+ (exceptionnel, un gaz ébouriffant !)
Rochers du Midi, voie Coupé, TD+

voies sauvages et difficiles qui nécessitent une très bonne expérience du terrain varié

Fouda Blanc Les enfants du prodige, ED
L’Alpette, Le chateau dans le ciel, ED
Grand Manti, dièdre du Brouillard, ED
Fouda Blanc, voie du Casque, ED
Granier, voie de la Face Nord, ED (attention ! exposée aux chutes de pierres)

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on FacebookPrint this page
Les commentaires sont clos.